Le blogue de MQRP

Non classé

Fil d’actualité -campagne électorale – Semaine du 17 septembre

Le conseil d'administration de MQRP

21 September 2018Fil d’actualité campagne électorale

 

Pour les 5 semaines de la campagne, le comité élection de MQRP vous propose à chaque semaine une sélection de quelques articles qui ont retenu notre attention. Bonne lecture !

 

——————————— Semaine du 17 septembre ——————————–

 

Les ravages de la réforme Barrette en région, Denis Bourque et René Lachapelle, Le Devoir, 18 septembre

Article intéressant qui nous explique comment la centralisation de la réforme de Barrette sous le Parti Libéral du Québec est au désavantage des régions.

« Il est impératif que les CISSS et les CIUSSS soient repensés de façon à assurer un ancrage local du réseau public de services sociaux et de santé. Leur contribution au développement local doit être rétablie, car ils font partie de l’économie publique caractéristique du Québec. »

https://www.ledevoir.com/opinion/idees/536992/les-ravages-de-la-reforme-barrette-en-region

 

Médecins Inc., les impôts et la politique, Francis Vailles, La Presse, mars 2016,

Article datant de 2016 mais très pertinent dans le contexte de la campagne actuelle. Il nous montre à quel point la problématique de l’incorporation de médecins est toujours présente. À noter, la CAQ a fait un changement de décision assez majeur depuis: dans cet article de 2016, François Legault  « demande carrément l’abolition de l’incorporation», alors que dans sa plateforme actuelle, il veut « resserrer les règles de l’incorporation ». Qu’est-ce qui lui a fait changé d’avis?

http://plus.lapresse.ca/screens/dd7b844f-8a26-405c-b08a-9621ecc52fed__7C___0.html

 

Promesses électorales en santé: savoir penser à la prochaine génération, Daye Diallo, Le Devoir, 21 septembre,

«Alors, il faut ajouter à la nécessaire solidarité sociale de l’assurance maladie une solidarité intergénérationnelle dans son financement. Le politicien qui saura imaginer un financement de l’assurance maladie qui saura mieux répartir la charge du système entre les générations sera celui qui se préoccupe réellement des prochaines générations et non seulement de la prochaine élection» https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/537344/promesses-electorales-en-sante-savoir-penser-a-la-prochaine-generation

 

La priorité des priorités: un Québec en santé! , Marie-Hélène Allarie, Le Devoir, 15 septembre

L’alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux commente les répercussions désastreuses sur ses membres de la dernière réforme en santé de Mr. Barrette, et suggère des pistes de réflexion aux candidats actuels.

«Pour l’APTS, la santé du personnel est elle aussi assez inquiétante. Dans un sondage réalisé auprès de ses membres, six personnes sur dix se sont dites en détresse. »

https://www.ledevoir.com/societe/536597/la-priorite-des-priorites-un-quebec-en-sante

 

Santé: au centre de l’attention des partis, Caroline Touzin, La Presse, 13 septembre

Article de la semaine passée mais toujours d’actualité cette semaine; c’est un résumé simple et clair des promesses phares des différents partis sur le sujet de la santé.

http://mi.lapresse.ca/screens/2022ea2f-1bd7-45e7-9661-f5071a618e81__7C___0.html

Non classé

Fil d’actualité -campagne électorale – Semaine du 10 septembre

Le conseil d'administration de MQRP

16 September 2018Fil d’actualité campagne électorale

 

Pour les 5 semaines de la campagne, le comité élection de MQRP vous propose à chaque semaine une sélection de quelques articles qui ont retenu notre attention. Bonne lecture !

 

————————————– Semaine du 10 septembre ————————————————————————

 

Débats des chefs, Philippe Couillard sur la défensive pour son bilan en santé, L’actualité, 13 septembre 2018

 

https://lactualite.com/actualites/2018/09/13/debat-des-chefs-philippe-couillard-sur-la-defensive-pour-son-bilan-en-sante/

 

… Justement, en parlant du débat des chefs, si vous ne l’aviez pas encore écouté, voici le  lien pour le vidéo intégral – le thème de la santé ayant été abordé en premier.

 

https://www.ledevoir.com/videos/536589/le-grand-debat-des-chefs-2018

 

Le système de santé a évolué, oui. Mais dans quel sens? Le Devoir, 13 septembre 2018

Texte inspirant de libre opinion par Mr. Roy, professeur titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval. Déjà diffusé sur notre page facebook, le texte mérite d’être partagé une deuxième fois. Il nous parle de l’évolution des valeurs soutenant le système de santé québécois depuis les années 1970. Malheureusement, de plus en plus de privatisation!

« Madame Bourdon a raison, le système de santé a évolué… mais dans le sens unique que lui ont insufflé les puissantes corporations médicales. À peine les CLSC furent-ils fondés au début des années 1970 que la FMOQ se mit à faire de la résistance contre ceux-ci. »

 

https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/536640/le-systeme-de-sante-a-evolue-oui-mais-dans-quel-sens,

 

Québec solidaire détaille son plan pour une assurance dentaire universelle, Radio-Canada, 8 septembre  2018

Voilà quelques détails de plus sur ce fameux programme d’assurance dentaire universelle de Québec Solidaire qui a fait tant parlé, ainsi que les engagements du PLQ en ce sens.

« Alors que bon nombre de Québécois n’ont tout simplement pas les moyens de veiller à leur santé buccodentaire, certains en viennent à requérir des hospitalisations d’urgence pour des abcès et de graves caries, a fait valoir Mme Massé. »

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1122644/sante-dentiste-soins-cliniques-caries-hopitaux-manon-masse

 

Cadre financier: le PQ s’attaque au salaire des médecins, La Presse, 13 septembre 2018

« Le Parti québécois compte sur les médecins pour réinjecter 4 milliards de dollars en services dans un éventuel premier mandat. Pour ce faire, Jean-François Lisée promet de geler dès octobre les hausses de rémunération qui leur a été consentie s’il forme le prochain gouvernement »

 

http://www.lapresse.ca/actualites/elections-quebec-2018/201809/13/01-5196407-cadre-financier-le-pq-sattaque-au-salaire-des-medecins.php

 

 

 

Non classé

Une autre brèche dans le système public: La protonthérapie

Le conseil d'administration de MQRP

9 September 2018 — On apprenait dans La Presse le 23 août dernier que la première clinique canadienne de protonthérapie allait ouvrir ses portes à Montréal d’ici 2020[1].

Cette nouvelle technologie basée sur l’émission de protons principalement utilisée en oncologie pédiatrique est plus précise, mais plus coûteuse que la radiothérapie dite “conventionnelle”, qui est basée sur l’émission de photons. Elle est réservée à un nombre restreint de patients qui devaient jusqu’alors se déplacer aux États-Unis pour bénéficier de ces traitements dont le coût est souvent supérieur à 250 000$ par patient, payés par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Il est à noter que l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) ne mentionnait que quatre indications reconnues à la protonthérapie dans son rapport de mai 2017 basé sur les plus récentes données probantes, soit le cancer de l’oeil, les cancers pédiatriques, les cancers du systèmes nerveux central et les cancers de la base du crâne et du rachis[2]. Toujours selon l’INESSS, la recherche à venir laisse toutefois présager un élargissement des indications cliniques d’ici environ trois ans.

Dans les faits, de 2010 à 2017, 76 patients québécois ont pu obtenir ce traitement pour la somme de plus de 15 millions $. Le nombre de patients ayant triplé en 6 ans et le coût moyen d’un traitement étant passé de 167 682 $ en 2010 à 350 613 $ en 2015, nous aurions pu nous réjouir de l’ouverture d’une clinique québécoise de protonthérapie. Et pourtant non. Pourquoi?

Le projet de clinique de protonthérapie a été confié à une clinique privée par le gouvernement suite à un processus d’évaluation qui demeure pour le moins nébuleux et peu transparent, situation qu’il nous apparaît important de dénoncer. En effet, c’est le Groupe CDL qui se chargera de la construction du nouveau centre au coût de 70 millions $ et qui financera le projet avec l’aide de deux investisseurs européens non nommés.

L’on apprend maintenant qu’un groupe de médecins experts du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) planchait sur ce projet depuis une dizaine années déjà[3]. Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, argumente qu’un centre de protonthérapie ne pourrait être “rentable” dans un hôpital public en raison d’un volume de cas trop bas. Il a donc été décidé de “laisser” le Groupe CDL prendre les risques financiers associés à l’ouverture de cette clinique pour que Québec ne paie ensuite à l’entreprise privée que pour les coûts des traitements des 15 à 20 patients estimés par année. Le Groupe CDL mentionne quant à lui qu’il sera rentable en ouvrant ses portes à des patients d’ailleurs au Canada et du nord-est des États-Unis.

Ce qui n’est pas mentionné par le Dr Barrette, c’est qu’envoyer les patients québécois au privé pourrait coûter de 10 à 25 millions de plus par année qu’un projet au sein du système public selon l’équipe de radio-oncologues du CUSM[4]. Bien évidemment, une entreprise privée qui “prend un risque financier” n’offrira pas de rabais au gouvernement du Québec si elle veut rentabiliser son investissement. Ces sommes supplémentaires, engendrées par les profits que tirera le Groupe CDL, devront être payées à long terme par Québec puisque la durée de l’entente avec le Groupe CDL n’a pas été rendue publique. Dr Tarek Hijal, directeur par intérim de la division de radio-oncologie au CUSM, souligne également que “dans son rapport de 2017, l’INESSS conclut qu’en se basant sur le nombre de patients traités dans d’autres pays, le nombre de patients québécois pourrait être de 119 par année ou plus”. Nous sommes bien loin des 15 à 20 patients par année estimés par le Ministère de la santé pour justifier le privé.

Le plus troublant est d’apprendre que le projet public de l’équipe du CUSM aurait pu être payés par le Fonds canadien pour l’innovation et les fondations du CUSM. Leur budget prévoit des frais de 40 à 50 millions $ pour la salle de protonthérapie comparativement au 70 millions prévu par le Groupe CDL. La proposition du CUSM faite au Ministère il y a quelque mois a été refusée sans explication la veille de l’annonce de l’entente avec le privé.

Cette dérive au privée met également à risque la santé des jeunes enfants qui devront être anesthésiés pour subir ces traitements. « Imaginez une complication grave chez un enfant anesthésié, loin du soutien médical d’un établissement de soins pédiatrique. » mentionne Jan Seuntjens, professeur et directeur de physique médicale à l’université McGill. Il serait également plus rassurant pour les enfants et leur famille d’être dans un centre hospitalier familier avec des membres de l’équipe médicale connus. À noter qu’un tel centre privé de protonthérapie nécessite la présence de médecins radio-oncologues, de physiciens médicaux, d’anesthésistes, d’infirmières et de technologues, ressources humaines dont sera privé le système de santé public.

Il est inacceptable de confier ce soin de santé au privé alors que tout indique que les coûts y seront plus élevés. Il est également inadmissible d’avoir balayé du revers de la main la proposition compétitive et publique du CUSM sans aucune explication. Cette brèche inacceptable dans notre système public doit être refermée dès maintenant; si l’on considère que la protonthérapie est un soin médicalement requis, alors le développement, la gestion et l’administration de la protonthérapie devraient être publics.

 

 

[1]Perreault, Mathieu. Une clinique privée offrira des soins de protonthérapie payés par la RAMQ. [document électronique]. La Presse, 23 aout 2018, http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201808/23/01-5193958-une-clinique-privee-offrira-des-soins-de-protontherapie-payes-par-la-ramq.php

[2]COLLECTIF. Mise à jour des indications de la protonthérapie en oncologie. [document électronique]. INESSS, 15 mai 2017, https://www.inesss.qc.ca/nc/en/publications/publications/publication/mise-a-jour-des-indications-de-la-protontherapie-en-oncologie.html

[3]Perreault, Mathieu. Protonthérapie: Québec a choisi le privé, déplorent des médecins. [document électronique]. La Presse, 4 septembre 2018,   http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201809/04/01-5195107-protontherapie-quebec-a-choisi-le-prive-deplorent-des-medecins.php

[4]Ibid.

Non classé

Fil d’actualité -campagne électorale – Semaine du 3 septembre

Le conseil d'administration de MQRP

9 September 2018 — Pour les 5 semaines de la campagne, le comité élection de MQRP vous propose à chaque semaine une sélection de quelques articles qui ont retenu notre attention. Bonne lecture !

———————-SEMAINE DU 3 septembre ——————————-

Rétablir un climat plus sain en santé, Le Devoir, 6 septembre
«Au-delà de l’énormité des changements imputables à la Loi modifiant la gouvernance du réseau de santé en abolissant les agences régionales, les conséquences humaines directes de la réforme ont été, selon moi — à titre d’ancien directeur des services professionnels d’un grand CHSLD de Montréal —, négligées et sous-évaluées, ce qui est franchement déplorable»

  • https://www.ledevoir.com/opinion/idees/536066/retablir-un-climat-plus-sain-en-sante

 

Que promettent les partis en santé?, Le Devoir, 1er septembre
« Mais dans l’ensemble, tous ignorent plus ou moins la crise des infirmières et des ressources humaines en général.»

  • https://www.ledevoir.com/societe/sante/535821/promesses-electorales-en-sante

 

Texte d’une infirmière engagée qui dénonce leur situation et exige que les partis s’engagent sur la crise du système de santé: Cesser de sanctionner les travailleurs de la santé, La Presse, 30 août

«Pourquoi les professionnelles de la santé sont-elles redevables de la sécurité de leurs patients alors que les institutions peuvent imposer toutes les conditions dangereuses qu’elles veulent sans conséquence ? Qui plus est, les institutions ont le droit de discipliner une infirmière (ou autre professionnel de la santé) qui exprime une opinion professionnelle sur la qualité des soins qu’il lui est possible de prodiguer. On n’exigerait jamais d’un architecte ou d’un ingénieur qu’ils se mettent à travailler avec des pailles de plastique plutôt que du béton armé pour construire un pont

  • http://plus.lapresse.ca/screens/52697c57-b892-4a7b-b308-eb4dfa8f46ad__7C___0.html

 

Suite au débat organisé par la FIQ avec les 4 potentielles futures ministres de la santé: Un meilleur sort pour les infirmières, Le Devoir, 6 septembre
«Les quatre candidates se sont aussi engagées à donner suite aux projets « ratios » négociés par la FIQ au coeur de la crise des infirmières cet hiver. Ces projets-pilotes, qui sont en cours, permettront d’évaluer l’effet de différents ratios infirmier/patients dans des milieux de soins différents, comme des CHSLD ou des départements de chirurgie

  • https://www.ledevoir.com/politique/quebec/536054/sante-les-aspirantes-ministres-croisent-le-fer

 

Pour revenir sur l’utopie des Maisons des Ainés de la CAQ, quelques critiques

  • https://www.ledevoir.com/opinion/idees/535429/la-maison-des-aines-l-utopie-caquiste

Le système de santé est de plus en plus médicalocentriste, ce qu’il faut changer !  Voici deux articles sur l’élargissement du panier de service, notamment en physiothérapie et psychothérapie.

  • http://www.lapresse.ca/actualites/elections-quebec-2018/201808/26/01-5194278-des-soins-dentaires-gratuits-aux-ados-et-aines-demunis-promet-le-plq.php
  • https://www.tvanouvelles.ca/2018/08/27/des-patients-souffrant-darthrite-laisses-pour-compte

Elections

Tableau comparatif des plateformes électorales en santé des quatre principaux partis

Le conseil d'administration de MQRP

5 September 2018 —  

 

Élections Québec 2018

Le comité élection de MQRP vous a préparé un tableau récapitulatif des promesses électorales en santé.  Cliquez sur ce lien  pour y accéder.  Nous le mettrons à jour selon les annonces durant la campagne.

 

frais accessoires, Non classé

Frais accessoires : retour vers le futur !

Le conseil d'administration de MQRP

4 September 2018 — Il n’est pas  à démontrer que les frais imposés aux patients pour des soins sont une grande barrière à l’accès et que cela contrevient aux principes de gratuité et d’universalité de notre système.

On espérait enfin que ce soit chose du passé, mais le dossier des frais accessoires est malheureusement toujours d’actualité. Sans consulter ses membres, la FMOQ faisait part en juillet de son intention d’aller devant les tribunaux afin de clarifier le droit des médecins  à facturer certains frais accessoires. La FMOQ estime qu’il y a divergence dans l’interprétation de la loi sur l’assurance maladie en ce qui a trait aux services assurés. En effet, elle estime qu’un médecin devrait avoir le droit de facturer des frais aux patients qui ont besoin, entre autres, d’une attestation d’absence/de visite médicale pour l’employeur ou l’école dans le cadre d’une visite courante, pour des copies/transmission de dossiers ou pour remplir un formulaire de médicament d’exception.

Quelle est l’origine du problème? Suite à l’abolition officielle des frais accessoires  le 26 janvier 2017, le MSSS a produit un tableau initial présentant les principaux éléments touchés par la mise en application du Règlement sur l’abolition des frais accessoire incluant l’interdiction de facturer de nombreux frais, incluant les billets d’absences.  Des versions subséquentes du tableau furent produite et il est malheureux de constater que celles-ci  présentaient beaucoup moins d’actes administratifs  dans la colonne intitulée  «Ce qui ne peut plus être facturé aux patients depuis l’abolition des frais accessoires»[1].  C’est sur cette version que s’est appuyée la FMOQ  pour établir sa grille tarifaire, mais un flou persiste: les services concernés par la contestation se retrouvaient initialement tous dans la colonne de «ce qui ne peut plus être facturé» et ne sont maintenant plus mentionnés du tout  dans le tableau.  La RAMQ considère que ce sont des soins médicalement nécessaires et qui ne peuvent donc être facturés comme un frais accessoire[2]. Dans la majorité des cas, ces services font partie du plan de traitement, et sont donc requis au point de vue médical.  Si un `médicament d’exception est requis par le patient, ne fait-il pas partie de la tâche du médecin de s’assurer que le patient y ait accès en remplissant les formulaires nécessaires?

MQRP dénonce ces démarches juridiques, qui en plus d’être onéreuses, ont été initiées par la FMOQ sans avoir consulté ses membres. Nous trouvons désolant qu’encore une fois, les patients paient le prix de cette guerre de pouvoir dont l’objet consiste en une portion très marginale du revenu des médecins, comme on peut le constater sur la grille des tarifs tels que suggérés par la FMOQ[3]. Nous trouvons désespérant de voir la FMOQ se battre pour avoir le droit de réclamer un 25$ directement au patient ici et là, alors que le niveau de notre rémunération globale est sérieusement questionné dans un contexte où tout le système de santé souffre grandement des coupures des dernières années.  MQRP aimerait voir la FMOQ prendre parti pour la qualité des soins et l’accessibilité universelle plutôt que de lutter pour imposer des barrières tarifaires  à des soins médicalement requis.

 



[1]  Tableau du 27 janvier 2017 :   http://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/frais-accessoires/orientations_frais-accessoires_27-01-2017_15h30.pdf et tableau du 11 janvier 2017 http://www.msss.gouv.qc.ca/inc/documents/ministere/salle-de-presse/frais-accessoires_fiche-technique-tableau.pdf

[2]https://www.ledevoir.com/societe/sante/531250/frais-accessoires-bras-de-fer-entre-les-medecins-omnipraticiens-et-la-ramq

[3]http://fmoq.s3.amazonaws.com/pratique/facturation/frais-accessoires/Grille-tarifaire-FMOQ-0818_FR.pdf

Non classé

Fil d’actualité – campagne électorale 2018 – semaine du 27 aout

Le conseil d'administration de MQRP

1 September 2018Pour les 5 semaines de la campagne, le comité élection de MQRP vous propose à chaque semaine une sélection de quelques articles qui ont retenu notre attention. Bonne lecture !

 

Le bilan des 4 dernières années en santé, Dr Vadeboncoeur, l’Actualité

Voici une petite citation de Dr Vadeboncoeur sur les compression budgétaires du gouvernement Couillard, qui donne le ton de son article: ‘’Pour ce qui est des dépenses publiques en santé, on peut parler de compression de la croissance des coûts, alors qu’on avait plutôt promis de maintenir le financement à 4% par année au départ. Le gouvernement a utilisé le terme « assainir », qui est d’usage douteux, ces choix entraînant leur lot d’effets pervers sur la prestation de soins. Même si ces compressions de 1.3 milliard de dollars étaient planifiées «sans affecter les services», il y a fort à parier que bien des services ont été affectés, comme plusieurs groupes le rapportent’’

https://lactualite.com/sante-et-science/2018/08/17/sante-quel-bilan-pour-le-gouvernement-couillard/

 

Justement, en parlant des impacts de la réforme… l’essoufflement des salarié(e)s, Radio-Canada

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1119140/sondage-sante-essoufflement-salaries-travailleurs

 

3 erreurs à ne pas répéter pour sauver le système de santé – CSN, Le Soleil

https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/trois-erreurs-a-ne-pas-repeter-pour-sauver-le-systeme-de-sante-305c49ff0091ff9146f07ae305c7e6a3?utm_campaign=lesoleil&utm_medium=article_share&utm_source=email

 

Et notre vigie sur le PRIVÉ qui ne chômera pas si les promesses des partis sont respectées !

Avant la controverse sur son magasinage de partis politiques, Mme Bourdon avait la réputation de faire “bonne presse”. Mais, comme le révèle cet article, c’est une PDG qui flirte avec les intérêts privés, ce qui n’est pas de bonne augure pour notre système de santé public.

-https://www.journaldemontreal.com/2018/08/21/gertrude-bourdon–la-ministre-du-prive-en-sante

La CAQ promet de développer des “maisons des aînés’’, qui seront de nouvelles infrastructures plus adaptées à la clientèle et qui remplaceraient les CHSLD actuels. L’objectif est louable, mais avant de penser à une nouvelle architecture et aux espaces verdoyants, la priorité est d’abord de régler la crise sans précédent de pénurie de personnel qui nuit énormément aux soins dans les CHSLD actuels. De plus, le diable étant dans les détails, la CAQ envisage de confier le contrat à des entreprises privées, alors que l’expérience des CHSLD construits en PPP au Québec est loin d’être reluisante au niveau des services aux résidents, en plus d’avoir été un boulet économique pour les dépenses publiques.

http://www.lapresse.ca/actualites/elections-quebec-2018/201808/25/01-5194240-les-maisons-des-aines-de-la-caq-pourraient-etre-confiees-au-prive.php

Non classé

Pas de panier percé en santé !

Le conseil d'administration de MQRP

31 July 2018 — Le panier de services en soins de santé offert par le régime public a beaucoup rétréci depuis les débuts de la carte soleil. Or, il est encore une fois menacé de se rétrécir davantage avec la situation actuelle des négociations entre le ministre Barrette et l’Association des chirurgiens-dentistes du Québec (ACDQ). Près de 620 000 enfants et prestataires d’aide sociale pourraient être privés de soins dentaires d’ici un mois.[1]

L’historique des services dentaires au Québec est probablement un des exemples les plus éloquents de la lente déconstruction du régime d’assurance-maladie. Rappelons que seulement huit ans après avoir intégré les soins dentaires à tous les enfants en 1974, le gouvernement québécois décide de retirer cette couverture aux enfants de 13 à 15 ans. À peine dix ans plus tard, en 1992, il décide de la restreindre encore davantage en excluant cette fois les enfants âgés de 10 à 13 ans. Actuellement seuls les enfants de moins de 10 ans ainsi que les prestataires du programme d’aide sociale sont assurés par la RAMQ, et cette assurance n’est que partielle.  Les traitements curatifs de base et les procédures diagnostiques sont couverts, mais aucun service dentaire préventif comme le nettoyage ou le détartrage n’est inclus. Pour ce qui est du reste de la population, plusieurs ont recours à une assurance dentaire privée ou contractée par un tiers (liée à l’emploi), mais les autres doivent payer de leur poche.[2]

MQRP réitère ses recommandations quant à la bonification des services assurés. Nous supportons les demandes de l’ACDQ à l’effet que « le régime public devrait être amélioré » [3], et donc que davantage de services dentaires soient inclus dans l’entente, plus particulièrement des services de préventions. Si nous croyons fermement qu’il faut élargir la couverture publique aux soins dentaires, MQRP milite aussi pour que les autres professionnels de la santé (physiothérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, orthophonistes, nutritionnistes, service social) soient priorisés pour l’amélioration du régime public de santé.

[1] http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201807/26/01-5190877-les-dentistes-se-retirent-du-regime-de-soins-dentaires.php

[2] https://mqrp.qc.ca/?publication=pour-une-collaboration-publique

[3] https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/gravel-le-matin/segments/entrevue/80978/dentiste-chirurgien-serge-langlois-regime-public

FAA, Public vs privé

LES HÔPITAUX DU QUÉBEC N’ONT PAS BESOIN DE PLUS D’ENTREPRENEURIAT

Le conseil d'administration de MQRP

18 July 2018Texte du CA de MQRP(avec Dre Karyne Pelletier comme auteure principale) publié  dans La Presse en réplique à la publication de de Patrick Dery de l’IEDM qui suggérait le recours au privé pour améliorer la situation des urgences du Québec.

Le 12 juillet dernier l’IEDM publiait une note économique, relayée par La Presse, visant à démontrer qu’il était grand temps que la gestion des hôpitaux soit confiée à des intérêts privés afin d’améliorer la situation des urgences dans les hôpitaux du Québec. M. Déry, auteur de la note, propose même un projet-pilote, où la gestion de certains hôpitaux seraient confiée à des entreprises privées à but lucratif, et annonce sans nuance que « leur capacité d’innovation, leur souplesse et leur réactivité » garantiraient des solutions au problème des débordements à l’urgence. Sans nier qu’il existe de réels problèmes dans les urgences québécoises, nous sommes d’avis que le recours à la gestion privée n’est pas la panacée promise par M. Déry, bien au contraire.

M. Déry cite l’exemple d’un hôpital privé en Suède – le seul du pays – où les résultats sont « spectaculaires », c’est-à-dire que le taux d’attente à l’urgence y est le plus bas au pays. Faut-il s’étonner de ces résultats ? Il est bien évidemment probable que dans le seul hôpital privé du pays, où seule la population la mieux nantie a accès aux soins, l’achalandage soit moindre et par le fait même le temps d’attente. Rien n’indique par ailleurs que la qualité des soins y soit meilleure, mais l’accessibilité des soins elle, est certainement réduite. Et surtout, rien dans ces résultats ne permet d’affirmer que c’est la privatisation de la gestion qui fait la différence ! Qui plus est, les infirmières.ers, préposées.és et les médecins n’ayant pas encore le don d’ubiquité, employer des professionnels.elles dans tout nouvel hôpital « privé » prive directement le réseau public de ces mêmes professionnels.elles… contribuant encore davantage à la « moins bonne performance » du réseau public. Est-ce vraiment de ce système à deux vitesses dont le Québec a besoin ? Poser la question c’est y répondre.

 

Est-ce que le privé offre réellement de meilleurs soins ?

L’IRIS publiait récemment une note[1] à ce sujet, expliquant comment le financement privé en santé « exerce une pression inflationniste sur les prix et nuit à la qualité et à l’accessibilité des soins ». Un article[2] publié dans The Lancet en 2016 offre également un éclairage intéressant sur cette question. Cette analyse longitudinale, basée sur des données de l’OMS provenant de 75 pays, s’est intéressée à l’impact de la récente crise économique mondiale sur la mortalité associée aux cancers les plus courants (sein, prostate, colorectal, poumon et pancréas). Ces données démontraient qu’une hausse du taux de chômage dans la population était associée à une augmentation de la mortalité sauf dans les pays qui bénéficiaient d’un régime public de soins de santé. Les auteurs de l’étude concluent qu’il y aurait eu en fait 40 000 « morts de trop », c’est-à-dire des gens qui avaient un cancer curable qui n’a pas été soigné. En somme, dans un contexte de crise économique, les coûts associés à un régime privé de santé devenaient trop importants et les gens ne pouvaient tout simplement plus se les payer, faisant en sorte que plusieurs personnes sont décédées pendant cette période d’une maladie possiblement curable, faute d’avoir accès aux soins.

Bien sûr, ces données ne concernent pas directement les performances des salles d’urgence, mais elles illustrent de façon flagrante que le discours voulant que le privé soit la solution miracle pour l’amélioration des soins est tout simplement fausse. Qui plus est, une autre étude[3] menée cette fois par des chercheurs de Toronto, démontre également clairement que les listes d’attente augmentent lorsqu’on implante un système privé parallèle pour un soin de santé. Ces résultats s’expliquaient par trois facteurs principaux : 1) le système privé draine des ressources provenant du système public, 2) ceux qui donnent des soins au privé ont intérêt à garder de longues listes d’attente au public pour s’assurer une clientèle et 3) le privé augmente de façon globale les coûts de santé, que ce soit via le choix de traitements plus coûteux bien que non nécessaires, ou le recours aux hôpitaux publics pour la gestion des complications survenues lors de procédures faites au privé.

 

Quelle est la solution ?

Le problème des séjours prolongés à l’urgence est bien réel au Québec. Il est possible que dans certains cas on puisse remettre en question les mécanismes de gestion interne, mais l’attente à l’urgence est aussi le symptôme d’une problématique plus large : difficulté à hospitaliser un patient rapidement par manque de lits aux étages, difficulté à transférer le patient vers une ressource externe plus appropriée comme un CHSLD, manque de ressources dans les soins à domicile, consultations à l’urgence pour des problématiques mineures en raison de difficulté d’accès à la première ligne.

Le dernier rapport[4] du Commissaire à la santé et au bien-être en 2016 faisait ces constatations, mais proposait également de s’inspirer de 5 urgences « performantes » au Québec. Les caractéristiques communes de ces urgences sont simples : elles misent sur la collaboration entre les professionnels.elles de la santé et entre les différents départements du même hôpital, sur une collaboration étroite avec les ressources de première ligne et sur des outils visant à suivre la performance. Tout ceci sans avoir recours au privé.

Garantir le droit à la santé implique au contraire de sauvegarder et de continuer à développer le système public. Une gestion réellement publique, éloignée des principes de l’entrepreneuriat, permet d’organiser les soins en mode collaboratif plutôt que compétitif, et de planifier les soins dans un souci de qualité, d’accessibilité et de pertinence. C’est de ça dont le Québec a besoin.

 

 


[1] Hébert, G. (2018). Les effets pervers du privé en santé. Téléchargé de : https://iris-recherche.qc.ca/blogue/les-effets-pervers-du-prive-en-sante

[2] Maruthappu et al. (2016). Economic downturns, universal health coverage, and cancer mortality in high-income and middle-income countries, 1990–2010: a longitudinal analysis. The Lancet, 388 (10045), p. 684-695.

[3] Tuohy et al. (2004). How does private finance affect public health care systems? Marshaling the evidence from OECD nations. Journal of Health Politics, Policy and Law, 29 (3), p. 359-396.

[4] Commissaire à la santé et au bien-être (2016). Apprendre des meilleurs : étude comparative des urgences du Québec. Téléchargé de : https://www.csbe.gouv.qc.ca/fileadmin/www/2016/Urgences/CSBE_Rapport_Urgences_2016.pdf

Rémunération des médecins

Nous demandons l’annulation des hausses

Le conseil d'administration de MQRP

25 February 2018 —  

“Nous, médecins québécois qui croyons en un système public fort, nous opposons aux récentes hausses de rémunération négociées par nos fédérations médicales.

Ces augmentations sont d’autant plus choquantes que nos collègues infirmières et infirmiers, préposéEs, commis et autres professionnelLEs subissent des conditions de travail très difficiles tandis que nos patientEs vivent avec le manque d’accès aux services requis à cause des coupures draconiennes des dernières années et la centralisation du pouvoir au ministère de la Santé. La seule chose qui semble être immune aux coupes est notre rémunération….

Contrairement aux déclarations du premier ministre, nous croyons qu’il y a un moyen de redistribuer les ressources du système de santé québécois pour promouvoir la santé de la population et répondre aux besoins des patientEs sans pousser les travailleuses et travailleurs au bout du rouleau¹.

Nous, médecins québécois, demandons que les hausses salariales octroyées aux médecins soient annulées et que les ressources du système soient mieux distribuées pour le bien des travailleuses et travailleurs de la santé et pour assurer des services en santé dignes à la population du Québec.”

¹ « Voyez-vous, on est dans un système public où tout le temps — à l’avenir également — les ressources [ne] sont pas au même niveau que les besoins. Ça va toujours être le cas dans le domaine de la santé. Donc, les gens […] sont toujours poussés au maximum. C’est admirable» (31 janvier 2018)

Si vous voulez appuyer cette lettre publiquement, veuillez cliquer sur ce lien pour signer (la liste des signataires sera mise à jour de façon ponctuelle)

Si vous n’êtes pas encore membre de MQRP, vous pouvez le devenir ici

 

Signataires (551 médecins – 294 omnipraticiens et 257 spécialistes – 206 médecins médecins résidentEs et 206 étudiantEs en médecine)

  1. Anne-Sara Briand
  2. Isabelle Leblanc
  3. Éric Tremblay
  4. Estelle Ouellet
  5. Samir Shaheen-Hussain
  6. Andréanne Paradis
  7. Catherine Richer
  8. Thomas St-Aubin
  9. Miguel Trottier
  10. Iline Guan
  11. Laurent Darveau
  12. Renée-Anne Patenaude-Blais
  13. Laurie Dolcé
  14. Mathieu Isabel
  15. David Alexandre Galiano
  16. Rose-Frédérique Desfossés
  17. Viviane Phan
  18. Élodie Tremblay
  19. Adèle Tremblay
  20. Pierre Biron
  21. David Benrimoh
  22. Isabelle Gamache
  23. Robert Béliveau
  24. Daniele Michaud
  25. Suzie Ouellet
  26. Vérilibe Huard
  27. Chloé Charbonneau
  28. Stéphane Beaudoin
  29. Jean-François Meunier Morin
  30. Marie-Josée Filteau
  31. Catherine Ouellet
  32. Mélissa Ranger
  33. Mélodie Bouchard
  34. Elisa Pucella
  35. Christine Ouellette
  36. Maxime Ouellet
  37. Marie-Hélène Baron
  38. Runye Gan
  39. Ariane Gagnon-Trottier
  40. Guillaume Plourde
  41. Lynn McLauchlin
  42. Camille Pelletier Vernooy
  43. Gabrielle Picard-Leblanc
  44. Jules Eustache
  45. Benoit Duclos
  46. Frédérique Nadeau-Marcotte
  47. Josée Perreault
  48. Isabelle Malhamé
  49. Anie Paiement-Lamothe
  50. Anaïs Heneman
  51. Joëlle Nédélec
  52. Mauril Gaudreault
  53. Zhuyin Xu
  54. Michel Bielinski
  55. Arnold Aberman
  56. Gabrielle Bureau
  57. Fernando Alvarez
  58. Amélie Bernard
  59. Louise Authier
  60. Guenièvre Therrien
  61. Christine Dufour-Turbis
  62. Frédéric Dallaire
  63. Yasmine Ratnani
  64. Daphnée Perron-Couture
  65. Catherine St-Cyr
  66. Martin Plaisance
  67. Annie Li
  68. Geneviève Brooks Legault
  69. Camille Gérin
  70. Rachel Gilbert
  71. Zoé Brabant
  72. David Dufresne
  73. Marie-Jo Ouimet
  74. Olena Zotova
  75. Myriam Cloutier
  76. Marie Maltais
  77. Emma Turcotte
  78. Sarah Pham Thi Desmarteau
  79. Marie-Ève Goyer
  80. Niina Kleiber
  81. Julian Gitelman
  82. Olivier Legault
  83. François Venne
  84. Chantal Vallée
  85. Guillaume Lafortune
  86. Véronique Fryer
  87. Alain Vadeboncoeur
  88. Isabelle Soulard
  89. Sima Saleh
  90. Mylène Vandal
  91. Valérie Caya
  92. Geneviève Ouellet
  93. Mark-Andrew Stefan
  94. Marianne Nury
  95. Nadine Quevillon
  96. Martin Gauthier
  97. Michael Mayette
  98. Alexandre Coderre
  99. Nicole Bouchard
  100. Sarah Vermette
  101. François Lehmann
  102. Jean-Simon Deveault
  103. Guillaume Chaloult
  104. Bernard Fortin
  105. Philippe Robert
  106. Suzanne Demers
  107. Frédéric Tupinier Martin
  108. Ouanessa Younsi
  109. Marie-Pascale Messier Harbec
  110. Bastien Delage
  111. Stéphanie Grondin
  112. Blanca Vacaflor
  113. Philippe Nobert
  114. Cédric Fontaine-Sylvestre
  115. Veronique Gaudet
  116. Aline Jacques
  117. Jean-Pierre Bienvenu
  118. Catherine Wolfe
  119. Marie-Claude Brousseau
  120. Sophie Ruel-Gagné
  121. Gilles Dussault
  122. Julia Poulin
  123. Nina Benoît
  124. Amélie Larocque
  125. Micheline Letendre
  126. Paul Fillion
  127. Chloé Labelle
  128. Mario-Pierre Gervais
  129. Alexandre Martineau
  130. Lisa Palladini
  131. Joanie Tremblay-Pouliot
  132. Daniel Chouinard
  133. Nathalie Langlois
  134. Marlène Beaulieu
  135. François Auger
  136. Michel Bouchard
  137. Roxanne Houde
  138. My Lan Graziani
  139. Antoine Guiroy
  140. Stéphane Carrier
  141. Judy Glass
  142. Sylvain Bernard
  143. Joëlle Vincent
  144. Celine Delorme
  145. Geneviève Bélanger
  146. Myriam Bellazzi
  147. St-Hilaire Sophie
  148. Benjamin Simard
  149. Marie-Ève Langelier
  150. Marcel Martin
  151. Maxime Morin-Lavoie
  152. Sandrine Richard
  153. Émilie Papillon
  154. Yves Tuenne
  155. Johanne Magnan
  156. Natacha Deleva
  157. Frédéric Veillet
  158. Maryline Sicotte
  159. Ellen Rosenberg
  160. Renaud Huard
  161. Dominique Garrel
  162. Danielle Savoie
  163. Benoit Chartrand
  164. Claude Jolicoeur
  165. Makeda Semret
  166. Geneviève Bois
  167. Laurence Proulx-Pinard
  168. Dorothée Faucher
  169. David Béchard
  170. Gabrielle Ménard-Godin
  171. Paul V Nguyen
  172. Marianne Simonyi-Poirier
  173. Philippe Pepin
  174. Lise Millette
  175. Marie-Ève Dupuis
  176. Philippe Dubuc-Gaudreau
  177. Andréa Chabot Naud
  178. Kim Boutet
  179. Louise Séguin
  180. Fabien Bergeret
  181. France Desjardins
  182. François Roy
  183. Noémie Dufour
  184. Laurence Normand-Rivest
  185. Viviane Camirand
  186. Eveline Gaillardetz
  187. Elaine Lafond
  188. Kate Wilson
  189. Joakim Gagnon Gougeon
  190. Laura Alexa Angel Moreno
  191. Alice Famelart
  192. Sarah Bernard-Brouillard
  193. Alain Isabelle
  194. Jean-Philippe Pialasse
  195. Elyse Potvin
  196. Eric-Viet Laperrière-Nguyen
  197. Vincent Forget
  198. Nazila Bettache
  199. Genevieve St-Georges
  200. Joël Pedneault
  201. Alain Léger
  202. Maxime Côté
  203. Le Thi Nguyen Gia
  204. Michel Bolduc
  205. Isabelle Bruneau
  206. Alex Désautels
  207. Gabrielle Barbarese
  208. Frédérique Brouillard
  209. Sawsan Kalache
  210. Andréanne Gauvin
  211. Marie-Claude Goulet
  212. Isabelle Goupil-Sormany
  213. Philip Landry
  214. Myriam Boivin
  215. Isabelle Bouthillier
  216. Janius Tsang
  217. Ève Guillotte
  218. Marie-Michelle Bellon
  219. Christine Arsenault
  220. Pierre G. Thibodeau
  221. Caroline Morin
  222. Sabine Trahan
  223. Andréanne Roy
  224. Valérie Cardinal
  225. Elise Gonthier
  226. Laurie Lafontaine
  227. Catherine Habel
  228. Karine Garneau
  229. Pascale Des Rosiers
  230. Louise Lambert
  231. Teodor Simion
  232. Sarah-Maude Tessier
  233. Caroline Hosatte-Ducassy
  234. Danielle LeBlanc
  235. Annie Savard
  236. Jean-François Trudel
  237. Frédéric Cloutier
  238. Jacinthe Marceau
  239. Joël Martin
  240. Melanie Laberge
  241. Emmanuel Dingemans
  242. Emy Martineau-Rheault
  243. Thomas Chevrier Laliberté
  244. Nicholas Quigley
  245. Maude Bernier
  246. Alexandra Trottier
  247. Marie-Pier Lemay
  248. Marie-Lyne Vaudry
  249. Geneviève Rivest
  250. Audrey Désilets
  251. Michel Massé
  252. Mary Koziol
  253. Marlene Dupuis
  254. Charles-Antoine Barbeau-Meunier
  255. Josiane Dion
  256. Frédéric potvin
  257. Katya Ghannoum
  258. Nicolas Dionne-Pelletier
  259. Antoine Champagne
  260. Claudia G
  261. Marie-Desneiges Landry
  262. Frédéric Grou-Boileau
  263. Catherine Marsh
  264. Rachel Groleau
  265. Sarah-Emilie Racine-Hamel
  266. Sidonie Pénicaud
  267. Vanessa Gagnon
  268. Dominique Auger
  269. Laurence Fontaine
  270. Alexandre Poitras
  271. Jacques Baillargeon
  272. Virginie Groleau-Paré
  273. Samuel Nibitegeka-Poulin
  274. Raphaëlle Blondin-Gravel
  275. Catherine Haché
  276. Jean-François Tourigny
  277. François Belzile
  278. William Enlow
  279. Mélanie Lussier
  280. Pierre-Nicolas Perron
  281. Marie-Eve D.
  282. Aida Daoud
  283. Eugénie Blondeau
  284. Marie-Pier Filion
  285. Benoit Boiteau-Robert
  286. Nadia Bambace
  287. Elise Rodrigue
  288. Edith Mauguiere
  289. Hayat Beldjilali
  290. Yves Ponsot
  291. Delphine Roussel
  292. Alexandra Lévesque-L.
  293. Lauréanne Dussault-Desrochers
  294. Marie-Josee Mailloux
  295. Virginie Bussières
  296. Andree Grignon
  297. Mathieu Lavoie
  298. Laurence Deslauriers
  299. Céline Arcouet
  300. Fabrice Ieroncig
  301. Simon Bradette
  302. Nathan Gioanni
  303. Xavier Huppé
  304. France Quintal
  305. Camille Duranceau
  306. Elise Rodrigue
  307. Mireille Aylwin
  308. Carolane Deslauriers
  309. Benjamin Phaneuf
  310. Anna-Maria Preziosi
  311. Pierre Rondeau
  312. Jérôme Arseneault
  313. Sophie Zhang
  314. Leïla Rached-d’Astous
  315. Soha Rached-d’Astous
  316. Kimberly Munro
  317. Alexandra Paradis
  318. Guillaume Lavoie
  319. Claudie Bergeron
  320. Denny Cormier
  321. Nicolas Trudeau
  322. Ljiljka Coric
  323. Isabelle Jolicoeur
  324. Camille Gosselin
  325. Pascalin Roy
  326. Michel Chicoine
  327. Kim Paquette
  328. Philippe Simon
  329. Stéphanie Lalande
  330. Anne Hamelin Morrissette
  331. Marie Yuan Ricard Bélanger
  332. Vincent Bergeron
  333. Laflamme, Camille
  334. Julien Groleau
  335. Suzanne Allaire
  336. David Kaiser
  337. Louis Normandin
  338. Xavier Savard
  339. Sophie Grand’Maison
  340. Alexandre Plante
  341. Nicolas Melançon
  342. Etienne Durand
  343. Laurence Tremblay
  344. Marie-Josée Pelletier, cardiologue
  345. Kristopher Rousseau
  346. Sophie Richer-Laflèche
  347. Mélissa Montreuil
  348. Monica Stumpf
  349. Michèle Houle
  350. Baijayanta Mukhopadhyay
  351. Monica St-Amant
  352. Marion Fournier
  353. Mathieu B Reveret
  354. Florence Cloutier
  355. Rosalie Mongeau Petitpas
  356. Jan-Alexis Tremblay
  357. Christelle Bergeron
  358. Julie Robitaille
  359. Thuy Mai Luu
  360. Sara Jeanne Pelletier
  361. Catherine Morin
  362. Emily Fiset
  363. Marie Blanchet
  364. Andréa Gauvreau
  365. Marie-Noël Labrecque
  366. Frederique Laporte
  367. Danielle Raymond
  368. Sarah Nitoslawski
  369. Elise Royer-Perron
  370. Julian Nguyen
  371. Catherine Truong
  372. You Jia Zhong
  373. Cindy Bouchard
  374. You Jia Zhong
  375. Martine Morin
  376. Guillaume Vandal
  377. Vincent Décarie
  378. Olivier Sabella
  379. Frédérique Levasseur
  380. Véronique Martel
  381. Catherine Dumont
  382. Pascal Laferrière-Langlois
  383. Félix-Antoine Bérubé
  384. Camille Beaulieu-Ouellet
  385. Véronique Johnson
  386. André Dufour
  387. Sandrine Thimineur
  388. Morency
  389. Stéphanie Brochu
  390. Mario Sénéchal
  391. Dr Annie Soulieres
  392. Rodrigo Alejandro Flores-Soto
  393. Julie Baïlon-Poujol
  394. Madeleine Durand
  395. Jean Cournoyer-Rodrigue
  396. Emily Wang
  397. Catherine Gagnon
  398. Sophie Lassonde
  399. Jean-Michel Beau
  400. Delphine Hansen
  401. Sarah Lévesque-Daniel
  402. Jean-Gabriel Billette
  403. Chloé Courteau
  404. Nicholas Brousseau
  405. Gabriel Brault
  406. Sébastien Pelletier
  407. Claudie Leclerc-Champagne
  408. Annie-Kim Toupin
  409. Simon bradette
  410. Laurence Dubreuil-Dupont
  411. Gilles Aube
  412. Anne-Sophie Thommeret-Carrière
  413. Chaikou Bah
  414. Claire Lavoie-St-Amour
  415. Isabelle Forest
  416. Julien Turgeon
  417. Elisabeth Bosse
  418. Manon Robitaille
  419. Ahmad Gebai
  420. Youri Blais-Élément
  421. Catherine Bonin
  422. Marianne Brochu
  423. Pierre Duquette
  424. Katerine Charbonneau Perry
  425. Daniel Brazeau
  426. Mathieu Moreau
  427. Aurélie Bédard
  428. Madeleine Trépanier
  429. Emilie Tremblay
  430. Vanessa Purcell Lévesque
  431. Louis Simard
  432. Manon Drolet
  433. Pierre Carrier
  434. Alexe Bélanger-Poulin
  435. Benoît Des Roches
  436. Myriam Dupont
  437. Kevin Brasseur
  438. Denis Pelletier
  439. Jasmine Thanh
  440. Frédéric Picotte
  441. Caroline Rambert
  442. Emilie riou
  443. Catherine Morin
  444. Lorraine Boucher
  445. Marie-Pier Pelletier
  446. Nathalie Gaucher
  447. Maryse St-Gelais
  448. Emmy Lescault
  449. Marie-Alice Audet-Casgrain
  450. Philippe Ducharme
  451. Nathalie Guilbault
  452. François Lespérance
  453. Justine Galarneau-Girard
  454. Michel Hébert
  455. Josiane Ménard
  456. Steven Palanchuck
  457. Daniel Nuncio-Naud
  458. Marinela Mandra
  459. Geneviève Pomerleau
  460. Amylie Malouin-Lachance
  461. Frédérique Landry
  462. Isabelle Lepage
  463. JP Claude
  464. Julie dufresne
  465. Ann-Stéphan Foccroulle
  466. Martin Robert
  467. Hubert Côté
  468. Laurence Vaujois
  469. Anne-Frédérique L.Slythe
  470. Serge Langlois
  471. Annie-Claude Valiquette
  472. Hélène Marchand
  473. Pierre-Eric Cazeau
  474. julie chaussé
  475. Karine Falardeau
  476. Juliette Lemieux-Forget
  477. Eric Dagher
  478. Fabrice Blanchette I.
  479. Johanne DesForges
  480. Noémie La Haye-Caty
  481. Isabelle Paquette
  482. Alexis Thibault
  483. Safina Adatia
  484. Maxim Bastarache
  485. Emmanuel Sirdar
  486. Isabelle Coiteux
  487. Jamie Morin
  488. Charles Asselin
  489. Laurie Tremblay
  490. Stephanie Larose
  491. Roxanne St-Pierre-Alain
  492. Xavier Gauvreau
  493. Sophie Roberge
  494. Nathaël Leduc Arbour
  495. Sabrina Provost
  496. Andréanne Gagné
  497. Marie-Eve Nepveu
  498. Marie Munoz-Bertrand
  499. Hannah Beattie
  500. Kévin St-Laurent
  501. David Paré
  502. Mélanie Côté
  503. Jean-François Brouillette
  504. Samuel Tremblay-Perreault
  505. Marie-Claude Foley
  506. Frederick Trinh Tan
  507. Benoît Fournier
  508. Anne Marie Pelletier
  509. Marco Andres Bergevin
  510. Linda Milette
  511. Charles-Etienne Dubrûle
  512. Patrice Gauthier
  513. François Milord
  514. Quoc Dinh Nguyen
  515. Marie-Eve Girard
  516. Guillaume Hardy
  517. Sidney Maynard
  518. Judith Lafrance
  519. Benjamin Cormier
  520. Frédérique Souchon
  521. Catherine Cyr
  522. Élodie Murphy-Gauthier
  523. Jean Roy
  524. Juliette Paul
  525. Émilie Gagnon
  526. Mégane Desbiens
  527. Mike Hunt
  528. Annik Desfossés
  529. Sevana Shahbazian
  530. Sylvie Rheault
  531. Sandrine Gleize Emphoux
  532. Duhaime, Jean-Daniel
  533. Marie-Ève Sirdar
  534. Brigitte Fanzolato
  535. Jean-Michel Beau
  536. Annie Guillemette
  537. Maude Tesolin
  538. Emily Ingram
  539. David Venneman
  540. Juliana Mahood
  541. Raphael Dupont Chouinard
  542. Sonia Bourrellis
  543. Anika Lefebvre
  544. Daphné Papillon
  545. Camille Hince
  546. Kim Beauchemin
  547. Julie Désalliers
  548. Suzanne Paquette
  549. Naomi D Latendresse
  550. Emma Glaser
  551. Damien Bélisle
  552. Alex-Ane Mathieu
  553. Guillaume Emeriaud
  554. Sarah Marcoux
  555. Vanessa Serrano Borraz
  556. Mélissa Parent
  557. Annick Berard
  558. Eleyine Zarour
  559. Karim Abou-Nassar
  560. Annie Dupont-F.
  561. Simon-Pierre Landry
  562. Laura Pinsonneault-Craig
  563. Maxime Leroux-La Pierre
  564. Patricia Fisch
  565. Anne-Claire Pâquet-De Varennes
  566. Julie Loslier
  567. Francine Morin
  568. Chantal Tellier
  569. Alexandra Hobden
  570. Elise Benoit
  571. Cathy Jolin
  572. Sofia King-Wetaddid
  573. Suzanne De Blois
  574. Simon Philibert
  575. Agnès Cailhol
  576. Audrey Dubé
  577. Amélie Charette-Martineau
  578. Anne Paquette-Tremblay
  579. Karyne Pelletier
  580. Thierry Arseneau
  581. Gabrielle Fortin
  582. Stéphanie Caron
  583. Shelley-Rose Hyppolite
  584. Alexandre Suey
  585. Florence Dubé
  586. Mathieu Turcotte Lagacé
  587. Charles Morency
  588. Sandrine Essouri
  589. Laurence Watelle
  590. Normand Monette
  591. Jocelyn Gravel
  592. Dominique Elie
  593. Annie Laforest
  594. Julie Desroches
  595. François Borgeat
  596. Clémence Duchesneau
  597. Joëlle Labonté
  598. Mathieu Riopel
  599. Guillaume D’Anjou
  600. Sylvaine De Plaen
  601. Geneviève Lacroix
  602. Jeanne Turgeon
  603. Christiane Fisch
  604. Nancy Amstutz
  605. Joseph Aubut
  606. Laurence Gilbert-Draper
  607. Catherine Perreault
  608. Nour Rached-d’Astous
  609. Lorena Rosca
  610. Renaud Boivin Gagnon
  611. Madeleine Vanasse
  612. Dounia Kayal
  613. Joeffrey Smith
  614. Katia Carle-Talbot
  615. Gabrielle Voisine
  616. Audrey Guay
  617. Médéric Caron-Leblanc
  618. Marie-Claude Chartrand
  619. Justine Deshaies
  620. Tanya Girard
  621. André Dufour
  622. Catherine Ji
  623. Annabelle Caron
  624. Jacques Gravel
  625. Alex Duquette
  626. Elisabeth Rousseau Harsany
  627. Joanne Baillargeon
  628. Nikolas Gobeil
  629. Maude-Guo Marquis
  630. Vincent Marchildon
  631. Ariane Pichette-Desmarais
  632. Philippe Echelard
  633. Maria Blanque
  634. Julie Raymond
  635. Eric Bordeleau
  636. Nicolas Demers
  637. Noémie Savard
  638. Samuel Asselin
  639. Annie-Claude Jalbert
  640. Geoffroy Denis
  641. Sabrina Narbonne
  642. Myriam Fontaine
  643. Wahiba Ramtani
  644. Maxime Berthelot-Richer
  645. Luce Boucher
  646. Jacques Bouchard
  647. Élise Huot
  648. Caroline Grégoire
  649. Sarah Lemelin
  650. Justine Daignault
  651. Serge Rousseau
  652. Marie Guénette
  653. Laurence Nédélec
  654. Amelie Bellemare
  655. Antoine Bergeron
  656. Philippe Pellerin
  657. Pascale Laveault-Allard
  658. Pierre Carignan
  659. Zoé Coulombe
  660. Nicolas Viger
  661. Alain Lebel
  662. Karine Valiquette St-Denis
  663. Philippe Beaudry
  664. Myrrha Goulet
  665. Myrill Solaski
  666. Camille Gélinas
  667. Anaïs Guilbault
  668. Sanja Stojanovic
  669. Genevieve Simard Racine
  670. Stephen DiTommaso
  671. Charlotte Leroy
  672. François Noël
  673. Anne-Marie Bouvier
  674. Pierre L. Auger
  675. Théo Brouillet
  676. Benoit Bergeron
  677. Nathalie Jiang
  678. Laurence Jobidon
  679. Ariane Thibault-Lemyre
  680. Suzanne Leclair
  681. Amélie Sylvestre
  682. Thiru Sivakumaran
  683. Myriam Lavoie
  684. Olivia Weill
  685. Sophia Lamghabbar
  686. Haley Butcher
  687. Daryline Put
  688. Amélie Comtois
  689. Michel Duval
  690. Rosalie Meunier
  691. Jacques Lupien
  692. Karine Pépin
  693. Géraldine Lachance-Fortin
  694. Michael Tibout
  695. Sara Garneau
  696. Emilie Blais
  697. Félix-Antoine Vézina
  698. Marie-Pier St-Denis
  699. Daniel Eymard
  700. Audrey Forget
  701. Gabrielle Figueiredo
  702. Amy Qi
  703. Samuel Villeneuve
  704. Laura Tremblay-Sirois
  705. David-Martin Milot
  706. Jenny Wu
  707. Emilie Riou
  708. Monica McPhail
  709. André Lametti
  710. Luigi De Benedictis
  711. Alice Hobeika
  712. Valérie Perreault-Vallières
  713. Julien Lamarche
  714. Francis Livernoche
  715. Louise Gaudet
  716. Audrey Paquin
  717. Maurice McGregor
  718. Gabriel Nadeau
  719. Benoît Bhérer-Simard
  720. Pablo Curras
  721. Eric Notebaert
  722. Kathleen Pelletier
  723. Stéphanie Gougoux
  724. Rachèle Fournier-Noël
  725. Alexandra Orr
  726. Elizabeth Robinson
  727. Fanny Lacelle-Webster
  728. Emilie Poitout
  729. Albert Julien Accad
  730. Juan Carlos Luis Chirgwin
  731. Annie Lemay
  732. Aurélie Chapdelaine
  733. Jean-Daniel Carrier
  734. Susan Still
  735. Marie Goyette
  736. Catherine Potvin
  737. Sandra Dial
  738. Habib Daoud
  739. Francis Aboussouan
  740. Pierre Auger
  741. Camille Bergeron Parent
  742. Karine Bourget
  743. David Bélanger
  744. Maude Lantagne-Hurtubise
  745. Sarah Seow
  746. Geneviève Beaulieu
  747. Amélie Wagner
  748. Roch Hugo Bouchard
  749. Gilbert Lemay
  750. Mathieu Desmeules
  751. Andrée Gilbert
  752. Virginie Samuel-Lafleur
  753. Neb Kovacina
  754. Mathieu Sirois
  755. Nicolas Prud’homme
  756. Vinh-Kim Nguyen
  757. Laurence Sirois-Giguère
  758. Claude Poulin
  759. Carol Brebion
  760. Marie-Ève Blain-Juste
  761. William Davidson
  762. Marion Dove
  763. Annie-Claude Coupal
  764. Isabelle Lemire-Renaud
  765. Alexandra S. Arbour
  766. Matias Mittelbach
  767. Amanda Violato
  768. Amélie Gagné
  769. Jessica Perreault Bishop
  770. Marc De Ladurantaye
  771. Eliane Nguyen
  772. Christine Lacroix
  773. Louis Tétreault
  774. Marie-Noël Corriveau
  775. David Barbeau
  776. Émilie Faucher
  777. Fabien Touzot
  778. Marie-Andrée Roy
  779. Jean-François Larouche
  780. Marie-Pierre Fortin
  781. Gabrielle Vallée
  782. Sabrina Dery
  783. Camille Tessier
  784. Martin Pelletier
  785. Richard Cloutier
  786. Alessandro Carini
  787. Alexandre Pagé
  788. Josée Roussy
  789. Maude Paquette
  790. Camille Rodrigue
  791. Pascale Fugère
  792. Pierre Poulin
  793. Judith Archambault
  794. Fannie Fortier-Tougas
  795. Jean-Paul Praud
  796. Kim Lan St-Pierre
  797. Karim Yassine
  798. Andrée-Anne Duchesneau
  799. Anne Bruneau
  800. Alexandra Vivier
  801. Monique Heroux
  802. Charles Boissonneault
  803. William Joseph Sandé
  804. Véronique Lalancette
  805. Marie-Pier Veillet
  806. Émile Poulin
  807. Emmanuelle Paul
  808. Anna De Pauw
  809. Marc-Olivier Dancosst
  810. Dominique Hotte
  811. Olivier Fortin
  812. Fannie de Villers
  813. Constance Massé
  814. François-Dominique Messier Harbec
  815. Marie-Eve Boisvert
  816. Gianpiero Teolis
  817. Stéphanie Lanthier-Labonté
  818. Pierre-Yves McLaughlin
  819. Samuel Jaquet
  820. David Gouron
  821. Maryse Fournier
  822. Clara Boulianne-Lagacé
  823. Sasha Ménard Castonguay
  824. Alissar Jaber
  825. Julien Leroux
  826. Louis Tanguay
  827. Nicholas Newman
  828. Philippe Cajolet
  829. Nicholas Koziris
  830. Hélène Rousseau
  831. Nawar Dakhallah
  832. Vania Jimenez
  833. Marie-Pier Frigon
  834. Bruno Pelletier
  835. Marianne Lemire
  836. Gabriel Lauzière
  837. Nadia Robichaud-Gauvin
  838. Noémi Sigouin
  839. Gabrielle Ascah
  840. Camille Bourbonnais
  841. Fanny Giguère
  842. Louis-Bruno Théberge
  843. Sophie Duguay
  844. Mohamed A. Mansouri
  845. Julie Bérubé-Fortin
  846. Maude Côté-Leduc
  847. Peter Moliner
  848. Gabrielle Rodrigue
  849. Philippe Cossette
  850. Katherine D’Astous-Gauthier
  851. Isabelle larouche
  852. David Dubé
  853. Antoine Morin Coulombe
  854. Elena Boscher
  855. Rose-Marie Mécarbané
  856. Melissa Boileau
  857. Lucie Nadeau
  858. Josée Ellyson
  859. David Hakim
  860. Benoit Madgin
  861. Ximena Avila Monroy
  862. Marc-Antoine de Margerie
  863. Catherine Dubé
  864. Jessica Plante
  865. Samuel St-Onge
  866. Majorie Vadnais
  867. Caroline Langlais
  868. Ann Rothman
  869. Maxime-Antoine Tremblay
  870. Audrey Gagnon-Mc Mahon
  871. Stephan Langevin
  872. Jacques Thivierge
  873. Isabelle Larocque
  874. Francois Dionne
  875. Francis Caron
  876. Andrea Prince
  877. Philippe More
  878. Laurence Boyer
  879. Nadège Boulanger
  880. Gael Chetaille
  881. Sandra Jeannot
  882. Sophie Poissant
  883. Nyna Xing
  884. Francois Ringuette
  885. Amélie Guilbault
  886. Alexis Bujold
  887. Louise Lambert
  888. Colleen Fuller
  889. Alexandre Keith
  890. Emmanuel Thouin
  891. Annick Gauthier
  892. Myriam St-Pierre
  893. Nadia Robichaud-Gauvin
  894. Evelyn Keller
  895. François Audibert
  896. Marie-Maxime Duchesne
  897. Gilles-Philippe Morin
  898. Myriam S. Perron
  899. Christian Sinave
  900. Jean-Philippe Dulude
  901. Anthony Calabrino
  902. Marie-Christine Mailhot
  903. Antoine Perreault
  904. Gaetane De Rome
  905. Véronique Maltais
  906. Serge Breton
  907. Catherine Proulx
  908. Fabrice Pelletier
  909. Geneviève Dubuc
  910. Marie Pelletier
  911. Caroline Doucet
  912. Geneviève Goulet
  913. Simon Ruelland
  914. Frederic Scheid
  915. Philippe Picard
  916. Fred Laguë
  917. Pascal Peschard
  918. Loree Tamanaha
  919. Ahmed Faress
  920. Anne Preville Gendreau
  921. Serge Keverian
  922. Louis-Etienne Marcoux
  923. Nancy McGee
  924. Kristine Klubien
  925. Paul Langis
  926. Fabienne Dayer Pastore
  927. Guy Sauvageau
  928. Philippe Lamontagne
  929. François-Xavier Roucaut
  930. Josée Hébert
  931. Julie Choquet
  932. Mathieu Létourneau
  933. Christina Nguyen
  934. Jean Rochon
  935. Isa J. Cote
  936. Marianne Archambault
  937. Rogerio Rossi
  938. Francois Lamontagne
  939. Saideh Khadir
  940. Marianne de Bonville
  941. Josette Castel
  942. Nicolas Bergeron
  943. Sylvain Grignon
  944. Claude Cyr
  945. Marion Koch
  946. Ziyu Xiao
  947. Isabelle Ecuyer
  948. Catherine Trempe-Masson
  949. Imran Ahmad
  950. Esli Osmanlliu
  951. Martin St-André
  952. Amir Khadir
  953. François-Samuel Lahaie
  954. Catherine Dea
  955. Giuseppina Di Meglio
  956. Isabelle Laverdière
  957. Lashanda Skerritt
  958. Lea Bernard
  959. Sandra Cohen
  960. Pierre-Olivier Boudreau
  961. Prometheas Constantinides
  962. Ronald Girard
  963. Anne-Marie Venne

Plus d'articles

Hausse de 500M$ de la rémunération des médecins spécialistes
17 February 2018
MQRP dénonce avec vigueur les conditions de travail des infirmières et infirmiers et la réponse du premier ministre
1 February 2018
Le ministre devrait défendre le caractère public du système de santé
22 November 2017
Rémunération des médecins, une réflexion urgente à faire
2 April 2017
Échographies et frais accessoires: bonnes nouvelles, moins bonnes conséquences
19 January 2017