Communiqué

MQRP salue l’abolition des frais accessoires, mais incite à demeurer vigilant

Pour informations, contacter
Marie-Alberte Soudan
514 638-6659
info@mqrp.qc.ca

15 septembre 2016Montréal, le 15 septembre 2016 – Médecins québécois pour le régime public (MQRP) salue l’annonce du gouvernement du Québec de mettre fin aux frais accessoires au Québec. Il était temps que le gouvernement provincial applique enfin la loi et intervienne pour que cessent les pratiques abusives exigeant des patients des frais pour des services médicalement requis.

Depuis plusieurs années, MQRP dénonce le fait que de plus en plus de patients doivent payer des frais pour recevoir des soins de santé. Le principe de la gratuité des soins au Québec se détériore et les patients doivent payer de leur poche des frais parfois illégaux ou des frais déguisés en « coûts de médicaments et d’agents anesthésiques.» « Ces frais étaient souvent illégaux» dit Dre Isabelle Leblanc, présidente de l’organisation, « mais la loi n’était pas appliquée. Avec l’annonce du ministre et le règlement à venir, nous espérons que la situation sera enfin réglée et que les patients auront accès aux soins requis sans avoir à payer.»

«La mobilisation de différents groupes de la société civile depuis une dizaine d’années a porté fruit et ce sont les patients qui en sortent gagnants» dit Dre Karyne Pelletier, vice-présidente de l’organisation. Par ailleurs, MQRP souhaite que les patients qui ont été lésés jusqu’ici auront droit à un compensation.

Nous suivrons donc avec intérêt les suites de cette annonce. «Il faut espérer que le règlement sera appliqué dès sa mise en vigueur et que la fin des frais accessoires n’entraîne pas une désassurance de certains soins lorsque reçus en cabinet» a conclut la Dre Isabelle Leblanc. «Si on évite ces écueils, c’est la santé de tous les québécois qui s’en trouvera améliorée.»